Leprêtre Matti

Doctorant en Savoirs en sociétés, EHESS

ResearchGate

 

 

 

 

Titre de la thèse : Entre quête de pureté et préservation de la complexité de l’action organique : construire l’identité thérapeutique des plantes en contexte d’industrialisation (Allemagne-France, 1850-1945)

Sous la direction de Jean-Paul Gaudillière (Cermes3) et Anne Rasmussen (CAK)  

Cette thèse a pour objectif d’étudier la manière dont se réinvente l’identité thérapeutique des plantes dans un contexte d’industrialisation et de chimicalisation de la production du médicament. Comment la plante devient-elle un médicament « naturel », et par opposition à quelle artificialité ? Comment l’industrialisation transforme-t-elle les techniques de séchage et de conservation des plantes, ainsi que les méthodes d’extraction de leurs propriétés ? De manière centrale, il s’agira d’étudier, dans un contexte de montée en puissance de la « vision moléculaire » du médicament, les ambivalences de discours qui mettent en avant et la nécessité d’aboutir à un principe actif « pur » (permettant la production en masse), et celle de préserver la complexité de ce qui est encore perçu par certains comme un composé organique (devant faire l’objet d’un traitement différent de ceux inorganiques). 

On cherchera à analyser le travail de frontières par lequel des remèdes végétaux qui constituent jusqu’au début de notre période l’essentiel de la pharmacopée en viennent à être perçus comme appartenant aux « marges » de la médecine, tout en insistant sur le caractère relatif de frontières qui varient selon les lieux, les acteurs et les périodes, et ne concernent que certains agents thérapeutiques à base de plantes (témoin la saga des alcaloïdes). Il s’agira moins d’analyser la supposée marginalisation des plantes que la construction d’une telle perception, qui va de pair avec un sentiment de perte de « la nature » propre à l’industrialisation. En tenant compte à la fois des perspectives des scientifiques, de l’activité des industriels et des rapports ordinaires à la plante, notre but est de proposer une anthropologie symétrique de la manière dont survient l’innovation thérapeutique, à l’interface entre médecine officielle et « marges » de la médecine.

Publications

« Paracelsus, his Herbarius, and the Relevance of Medicinal Herbs in his Medical Thought ». Daphnis. Zeitschrift für Deutsche Literatur und Kultur der Frühe Neuzeit 49-3 (2021): 324–378 (peer reviewed). Reproduit dans un ouvrage collectif à paraître chez Brill.
Projets en cours : un article en « revise and resubmit » pour la revue ISIS, un article en cours d’évaluation par la Revue d’anthropologie des connaissances.

Communications orales

Colloques internationaux

L’Europe centrale, « parc de l’Europe » ? Géohistoire de l’appropriation des plantes médicinales par les entreprises, institutions scientifiques et militaires allemandes entre 1917 et 1945. Frontières et environnement : temps, espaces, méthodes. Colloque International du Ruche (Université de Haute-Alsace, 1er-3 décembre 2022).
Présentation d’un poster scientifique, Decolonizing the (History of) the Knowledge of Medicinal Plants? The Case of Germany between the 1880s and 1945, Knowledge and Know-How Situated: Humanities and Social Sciences and the World (École des Hautes Études en Sciences Sociales, 8-10 novembre 2022).
La symétrie à l’épreuve du principe d’accommodation : repenser le débat émique/étique à partir des travaux de Carlo Ginzburg, intervention lors de l’atelier doctoral du colloque L’historien sur le métier. Conversations avec Carlo Ginzburg (Cerisy, 9-15 septembre 2022).
L’Avicenne allemand : inventer la doctrine des signatures après la confrontation de Bâle. Symposium of Paracelsus Studies, Paris (Paris, École nationale supérieure de chimie, 21 avril 2022).   
Herbal Remedies and Medicinal Virtues in Paracelsus. Paracelse et les apocryphes pseudo-Paracelsiens : enquête sur un atelier européen de fabrication de faux (Fondation des Treilles, 22-27 avril 2019).

Séminaires

Colonial, postcolonial, extra-colonial ? La bioprospection des plantes médicinales à l’est de l’Allemagne dans la première moitié du xxe siècle, Séminaire de Jawad Daheur, L’Europe centrale dans la mondialisation : enjeux, sources et débats historiographiques (XVIe-milieu du XXe siècle) (EHESS, Paris, 4 avril 2023). 

Journées d’études et semaines thématiques

L’histoire comme conversion ? Les actants non-naturels à l’épreuve du temps historique, À la recherche du temps dans les dispositifs socio-techniques (École thématique de l’IFRIS, Grenoble, 5-9 septembre 2022). 
Beyond the Ersatz paradigm: Vegetal Drugs in the German and French pharmacopeias of the early 20th century. Ersatz, (Gemeinsame Tagung des Driburger Kreises und der Nachwuchsvertretung der Gesellschaft für Technikgeschichte [Journée conjointe de la Société pour l’histoire des savoirs, de la médecine et des techniques dans l’espace germanophone et de la Société allemande pour l’histoire des techniques], en ligne, 16-17 septembre 2021).
Invité comme écoutant extérieur, Enquête dans un monde occidental singulier : l’anthroposophie entre analogisme, animisme et hybridations (Collège de France, Paris, 12 décembre 2019).
Les plantes qui soignent chez Paracelse : entre science, religion et magie (Paris, Journée jeunes chercheurs de l’EHESS, 5 février 2019).
Ateliers de recherche, ateliers doctoraux, groupes de travail
Zones-refuge, Zones péricapitalistes : une lecture croisée de James Scott et d’Anna Tsing, Atelier Commune nature (Université Toulouse II, Toulouse, 17 novembre 2021).
Écrire l’histoire croisée de l’industrialisation de la production des médicaments végétaux en France et en Allemagne (1880-1945) : sources, historiographies, méthodes, Groupe d’Histoire de la Médecine (EHESS, Paris, 16 juin 2021).
L’Herbarius de Paracelse : recherches passées et à venir. Séminaire doctoral, Tous les savoirs du monde (org. Antonella Romano, EHESS, Paris, 14 avril 2021).
La « question Needham » en contexte(s), Séminaire doctoral, Savoirs et production du monde au XVIe siècle (org. Antonella Romano/Rafael Mandressi, EHESS, Paris, 13 janvier 2021).
Écrire son mémoire de master : une perspective située, Journée de rentrée du master Savoirs en Sociétés (EHESS, Paris, 9 septembre 2021).

Enseignements

Doctorant chargé d’enseignement à l’EHESS, master Savoirs en sociétés, parcours Histoire des sciences, des techniques et des savoirs (2022-2023).

  • Co-organisation avec Valérie Tesnière du séminaire « L’édition scientifique : histoire et perspectives actuelles » (24 heures).
  • Atelier du parcours HSTS « Écrire et présenter son mémoire » (24 heures).
  • Co-organisation du cours « Sources et méthodes en histoire et études des sciences, des techniques et des savoirs » (16 heures).

Chargé de TD à l’Université Toulouse II – Jean Jaurès.

  • Cours « Méthodologie et accompagnement : projet personnel étudiant » (L1 Histoire, Toulouse, 24 heures).
  • TD du cours de Camille Fauroux « Histoire contemporaine de l’Europe » (L1 pluridisciplinaire Histoire, géographie, sociologie, économie, Antenne de Foix, 24 heures).

Chargé de TD à Sciences Po Paris, Campus de Reims, cursus euro-américain.

  • TD du cours « Science and society » de Thomas Tari (en anglais, L2, 32 heures au total).
  • Jury du concours d’entrée à Sciences Po Paris, double-licence sciences humaines et sociales/sciences du vivant (SCPO/URCA).

Teaching Assistant à Columbia University, Undergraduate Program in Sustainable development.

  • Cours « Spatial Analysis for Sustainable Development » de Giovanni Graziosi (37 heures, en anglais, réalisation de cartes par Système d’Information Géographique/SIG).

Vulgarisation scientifique et organisation d’évènements scientifiques

Co-organisateur des journées des doctorants du Centre Alexandre-Koyré (EHESS, Campus Condorcet, 19-20 mai 2022).
Co-organisateur des États doctoraux de l’EHESS et animation de l’atelier « Parcours doctoral en chantier ? » (en ligne, 11 mai 2021).
Fragments sur l’histoire des plantes en Allemagne : de Paracelse à l’industrialisation de la production du médicament, Journée finale de la Formation en Herboristerie des Cinq Éléments (Le Kernic, Bretagne, 22 octobre 2021). 

Autres (prix et distinctions, etc.)

Séjour de recherche au Centre Marc Bloch (Berlin, de septembre à décembre 2022).
Columbia University : Phi Beta Kappa (2017’), Honor Society, Dean’s List


Copyright © 2023 Cermes3

Centre de recherche, médecine, sciences, santé, santé mentale, société
UMR CNRS 8211 - Unité Inserm 988 - EHESS - Université de Paris

Campus CNRS

7, rue Guy Môquet - BP 8
94801 Villejuif Cedex

Université Paris Cité

Campus Saint-Germain-des-Prés

Bâtiment Jacob (3ème étage)
45, rue des Saints-Pères
75270 Paris Cedex 06

logo inserm   logo cnrs   logo universite paris   logo ehess