Réseaux et infrastructures de surveillance de l’environnement. Techniques, données et politiques

Journée d’étude organisée par Soraya Boudia (Cermes3/Université Paris Cité) et Nestor Herran (Observatoire des sciences de l'univers Ecce Terra/Sorbonne Université)

23 juin 2022

Université Paris Cité, 45 rue des Saints-Pères, 75006 Paris

2022 reseaux et infrastructures de surveillance de l environnementL’objectif de cette journée d’études est d’analyser les enjeux, les dynamiques et les tensions à l’œuvre dans la genèse, le déploiement et le fonctionnement des réseaux et infrastructures de surveillance de l’environnement.

Présentation

Les réseaux et infrastructures de surveillance de l’environnement – du climat, de la biodiversité ou des écosystèmes - ont acquis une place croissante dans le régime de production de savoirs contemporains. Leur développement prend place dès la première moitié du XIXe siècle avec la mise en place de réseaux d’observation géomagnétique et météorologique, puis l’essor de technologies exploratoires comme le sonar ou le radar étendent les capacités et le champ de l’observation à distance. La deuxième moitié du XXème siècle voit un essor important de ces réseaux d’observation et d’étude avec la naissance de nouvelles techniques, du satellite à l’ordinateur, qui permet une collecte et un traitement de données à une échelle encore inconnue. Centrés sur la collecte massive de données, orientés vers la prédiction et l’anticipation de perturbations de l’environnement dans le cadre de régimes d’expertise, ces réseaux et infrastructures de monitoring et de surveillance de l’environnement sont à l’origine d’alertes, de diagnostics établis aujourd’hui sur l’état de la planète et de visions d’ensemble qui en découlent, comme celles de l’anthropocène ou de la « grande accélération ».

L’objectif de cette journée d’études est d’analyser les enjeux, les dynamiques et les tensions à l’œuvre dans la genèse, le déploiement et le fonctionnement de ces réseaux et infrastructures. En croisant différents cas d’étude, il s’agit de revenir sur les différentes raisons qui ont présidés à leur développement, le type d’acteurs qui les ont portés, les logiques épistémiques et champs disciplinaires en présence ainsi que leurs usages, fonctionnement et maintenance. Une attention particulière sera accordée à ce qui est au cœur de l’activité de ces infrastructures de surveillance de monitoring et de surveillance de l’environnement : les données. Comment ces données sont collectées, mises en forme et mise en circulation ? Comment elles contribuent à définir des problèmes comme ceux des risques et les catastrophes et à façonner l’élaboration de l’action publique les concernant. Nous chercherons enfin à rendre compte des tensions à l’œuvre dans le fonctionnement de ces infrastructures et autour des résultats qu’elles produisent. Pour cela, nous nous intéresserons en particulier aux agendas politiques dans lesquels s’inscrivent leur développement, aux débats sur la pertinence de leur échelle déploiement (globales et locales), aux différentes représentations et réappropriations des données qu’elles produisent ainsi qu’aux interactions auxquelles elles donnent lieu entre institutions scientifiques, décideurs politiques et collectifs citoyens.

Cette journée d’étude a pour objectif de ressembler des chercheurs et équipes de différents champs disciplinaires, d’ouvrir un dialogue qui sera appelé à se poursuivre. Elle est organisée autour de trois sessions et une table ronde.

Pour en savoir plus


Copyright © 2023 Cermes3

Centre de recherche, médecine, sciences, santé, santé mentale, société
UMR CNRS 8211 - Unité Inserm 988 - EHESS - Université de Paris

Campus CNRS

7, rue Guy Môquet - BP 8
94801 Villejuif Cedex

Université Paris Cité

Campus Saint-Germain-des-Prés

Bâtiment Jacob (3ème étage)
45, rue des Saints-Pères
75270 Paris Cedex 06

logo inserm   logo cnrs   logo universite paris   logo ehess