Skip to main content

Luna Arbassette

Doctorante en sociologie, Université Paris Cité

Ecole doctorale : ED 623 - Savoirs, Sciences, Education

Titre de la thèse : Les effets du genre sur la trajectoire des antidouleurs opioïdes en France

Sous la direction de Philippe Le Moigne (Cermes3) et Nadia Benturquia (Université Paris Cité)

En France, les femmes sont les premières consommatrices de médicaments antalgiques opioïdes, prescrits dans le traitement de la douleur (ANSM 2019). Ce constat invite à investiguer ces différences genrées de consommation en dépassant l’argument pharmacologique d’une adéquation entre trouble, prescription et recours (Le Moigne 2000). Les antalgiques opioïdes soulèvent deux enjeux principaux : le traitement de la douleur, au centre du développement et de la prise en charge médicale et thérapeutique ; et les risques de dépendance, au cœur des préoccupations sur les usages de ces médicaments depuis la fin des années 2010 avec la « crise des opioïdes » aux États-Unis. Cette thèse de sociologie s’attache à comprendre comment le genre contribue à façonner la trajectoire des médicaments antalgiques opioïdes, de la pharmacologie aux usages, en particulier à travers ces enjeux de la douleur et des risques de dépendance.


Copyright © 2024 Cermes3

Centre de recherche, médecine, sciences, santé, santé mentale, société
UMR CNRS 8211 - Unité Inserm 988 - EHESS - Université Paris Cité
 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Campus CNRS

7, rue Guy Môquet - BP 8
94801 Villejuif Cedex

Université Paris Cité

Campus Saint-Germain-des-Prés

Bâtiment Jacob (3ème étage)
45, rue des Saints-Pères
75270 Paris Cedex 06

logo inserm   logo cnrs logo universite parislogo ehess