Skip to main content

Oganesyan Alina

Doctorante en sociologie, Université Paris Cité

Ecole doctorale : 624 - Sciences des sociétés

Contact : alina.oganesyan(at)etu.u-paris.fr

 

 

Titre de la thèse : Les trajectoires des personnes boulimiques

Sous la direction de Laurence Simmat-Durand et Emmanuel Langlois

La boulimie est un trouble du comportement alimentaire qui se caractérise par des prises de quantités excessives de nourriture suivies par des « comportements compensatoires inappropriés et récurrents visant à prévenir la prise de poids, tels que : vomissements provoqués, emploi abusif de laxatifs, diurétiques, lavements ou autres médicaments ; jeûne ; exercice physique excessif » (American Psychiatric Association, 2013). 

En France, la boulimie est aujourd’hui prise en charge par des services spécialisés dans les troubles du comportement alimentaire (TCA), mais cette prise en charge n’est pas évidente. Les services TCA ne sont pas très nombreux et ont une capacité d’accueil assez restreinte. Les médecins généralistes qui se chargent d’orienter les demandes de prise en charge vers les hôpitaux psychiatriques ne partagent pas toujours la vision psychiatrique du diagnostic de boulimie, ce qui engendre une errance diagnostique. De plus, les personnes sujettes aux crises de boulimie ressentent de la honte vis-à-vis de leur pratique. Cela est souligné par la Haute Autorité Santé (HAS) et la Fédération Française Anorexie Boulimie (FFAB) qui ont publié en 2019 un document nommé « Repérage et éléments généraux de prise en charge », où la honte et la peur apparaissent dans la liste des obstacles à l’accès aux soins chez les personnes boulimiques.  

Dans ce contexte national, où la prise en charge est difficile, les personnes concernées par le trouble boulimique vivent des situations de détresse psychologique importante et se voient souvent contraintes à s’orienter vers des solutions thérapeutiques non conventionnelles. 

Les objectifs de cette recherche sont de :

  1. Restituer les trajectoires sociales et thérapeutiques des personnes concernées par la boulimie ;  
  2. Éclairer les manières dont la boulimie est perçue et diagnostiquée par les différents acteurs du champ thérapeutique ;
  3. Comprendre comment les perceptions du corps et de la nourriture sont construites et comment elles façonnent le comportement alimentaire des acteurs ;
  4. S’interroger sur les transformations dans la perception de la boulimie que vivent les acteurs aux différentes étapes de leur expérience de la boulimie ; 
  5. Comprendre comment ces perceptions (du corps, de l’alimentation et de la boulimie) s’articulent avec les modèles thérapeutiques suivis par les acteurs ;
  6. Fournir des outils méthodologiques pour aborder le sujet de la boulimie en sciences sociales.

Copyright © 2024 Cermes3

Centre de recherche, médecine, sciences, santé, santé mentale, société
UMR CNRS 8211 - Unité Inserm 988 - EHESS - Université Paris Cité
 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Campus CNRS

7, rue Guy Môquet - BP 8
94801 Villejuif Cedex

Université Paris Cité

Campus Saint-Germain-des-Prés

Bâtiment Jacob (3ème étage)
45, rue des Saints-Pères
75270 Paris Cedex 06

logo inserm   logo cnrs logo universite parislogo ehess